Ma LoveList

Appuyez sur les coeurs pour constituer votre LoveList !
Porter des chaussures scratch sans se crasher

Peut-on encore porter des baskets à scratch ?


Les baskets à scratch ont eu leur apogée dans les eighties grâce notamment à la popularisation du sport. Tout le monde veut faire de l’exercice, individuellement ou en groupe, se dépenser est devenu indispensable, et les équipementiers l’ont bien cerné. Les premiers modèles de baskets de sport dédiées au grand public font leur apparition …
Retour sur 3 modèles iconiques de baskets à scratch :

La Reebok Freestyle

Reebok inaugure en 1982 La Freestyle dotée de deux bandes de Velcro. La Freestyle et l’une des premières chaussures de sport spécifiquement conçue pour les femmes. Avec les activités autour du fitness en plein boom, les ventes explosent et la Reebok Freestyle devient la paire de basket la plus vendue de Reebok et réalise même la moitié des ventes de la société cette année-là. L’année suivante Reebok sort le modèle freestyle pour homme avec un seule bande Velcro.

La Air trainer de Nike

Nike sort en 1987 la Air Trainer, sa première basket à scratch. C’est aussi son premier modèle multisport, le succès fut énorme et l’année suivante, les sportifs de toutes les disciplines, individuelles comme collectives (baskets, tennis, vélo, running, …) s’équipent de ce nouveau modèle de baskets à scratch. Il est doté d’une semelle hybride pour assurer son confort et d’une bande à scratch sur le dessus qui maintient le pied pendant les mouvements.

Le modèle Stan Smith à bandes Velcro

On ne présente plus la Stan Smith, portée sur tous les pieds, la paire de baskets incontournable de la marque à trois bandes et déjà omniprésente depuis les années 70. C’est en 1990 qu’Adidas sort de ses usines un modèle à scratch, c’est d’ailleurs cette année-là que la Stan Smith rentre dans le Guinness Book des records pour s’être vendu à 22 millions d’exemplaires dans le monde.
Le modèle s’impose sans surprise sur le marché.

Nos conseils pour porter des baskets à scratch :

Curieusement les modèles de baskets à scratch sont devenus ringards à la fin des années 90. Peut-être que la converse, qui deviendra la chaussure la plus vendue dans les années 2000 y est pour quelque chose. Mais aujourd’hui même l’industrie du luxe surfe sur le retour des baskets à scratch, les célébrités en raffolent, les marques profitent des nouvelles collaborations pour présenter de nouveaux modèles, alors c’est le bon moment pour ressortir vos vieilles paires de baskets à scratch de vos placards ou foncer s’en procurer de nouvelles !

Notre premier conseil pour porter des baskets à scratch c’est d’assumer !

Il faut les porter comme des chaussures à lacets, les utiliser comme n’importe quelle autre paire de baskets.
Ensuite bien choisir son pantalon, préférer un jean slim ou un pantalon en toile resserré au niveau de la cheville. Évitez les pantalons qui tombent sur la chaussure et cachent ainsi une partie de la basket.
N’hésitez pas à craquer pour un modèle totalement improbable, comme des baskets flashies ou métallisées ou bien encore avec des pompons. Faites-vous remarquer !
Vous avez désormais toutes les cartes en main pour choisir des baskets à scratch, même si porter des modèles Velcro nous fait retomber en enfance cela reste un système de fixation stylé, rapide et efficace. Si vous hésitez toujours, optez pour un modèle de basket à scratch « vintage ». Le vintage fonctionne à tous les coups ;)

Le saviez-vous ?

C’est la société Velcro, crée en 1941 qui commercialise le premier système de fixation repositionnable à l’infini, grâce à des crochets et des boucles en textile.
Suite à une partie de chasse à la montagne l’ingénieur George de Mestral doit enlever quantité de fruits de bardane accrochés aux polis de son chien. Il s’aperçoit que les tiges de la plante sont légèrement courbées et s’accrochent ainsi à tout ce qui passe.
Il brevette rapidement sa découverte et la mode s’empare de ce nouveau système de fermeture sans boutons ni lacets.